vendredi 28 janvier 2011

Création d'emplois dans Brome-Missisquoi

Si l'intention des conservateurs est de créer de l'emploi dans Brome-Missisquoi, est-ce que leur seul choix serait l'agrandissement de la prison de Cowansville? Si oui, on peut se poser la question à savoir si c'est la meilleure manière d'en créer? Imaginons qu'il serait possible d'appliquer les 45$ millions de cet agrandissement à la création d'usines ou à l'agrandissement d'usines, combien d'emplois cela créerait-il? Entre 2000 et 4000 nouveaux emplois permanents d'ici quelques années? Mais la raison de la création d'emplois n'est pas la raison de l'agrandissement de la prison. Quoique nous soyons heureux de les prendre à défaut de mieux.
________________________________________________________________

Le Bloc Québécois propose des mesures pour mieux protéger les enfants contre les abus sexuels. En effet, le projet de loi 608 modifierait le code criminel afin d'ériger en infraction le fait de ne pas dénoncer à la police des sévices ou des abus sexuels commis à l'égard d'un enfant. Car c'est la police qui a l'autorité d'agir. Je mets au défi les conservateurs de s'engager immédiatement à faire adopter notre projet de loi. Les membres du gouvernement Harper et les candidats qui se targuent de vouloir agir durement contre le crime ont là une belle occasion de passer de la parole aux actes, sans quoi nous serons forcés de conclure que leurs belles paroles, à l'endroit des victimes et de leurs familles, ne sont que du vent. Les conservateurs se vantent d'avoir déposé une loi contre le «trafic d'enfants» mais à l'intérieur du texte de loi, il n'est question que «d'exploitation de personnes» et non plus de «trafic d'enfants». À la limite, un cultivateur pourrait être envoyé en prison par un jeune travailleur saisonnier qui jugerait avoir été exploité à cause d'un salaire trop bas, avec cette mauvaise loi mal écrite.
________________________________________________________________

Par pur calcul politique, les conservateurs ont refusé le 14 septembre 2009, et une deuxième fois le 4 mars 2010, d'appuyer notre proposition d'adopter en mode accéléré le projet de loi C-434 pour l'abolition de la clause de libération au sixième de la peine. La conséquence : C-434 traîne toujours dans les officines de la Chambre et, à cause de l'esprit partisan des conservateurs, Vincent Lacroix sera libéré cette semaine...

mercredi 22 décembre 2010

Le NPD et les Libéraux votent contre le Québec et Brome-Missisquoi

Les partis fédéralistes ont voté selon leurs intérêts, qui sont manifestement très différents de ceux du Québec. En effet, ils ont défait un projet de loi qui aurait mis nos forêts en valeur et qui aurait créé de l’emploi au Québec et dans Brome-Missisquoi.
En effet, le projet de loi C-429 du Bloc Québécois qui vise à favoriser l’utilisation du bois (structure et finition) dans les constructions fédérales (neuves ou en rénovation), en le plaçant sur un pied d’égalité (à prix égal) avec les autres matériaux de construction énergivores comme l’acier, le béton, le vinyle, etc.
Depuis un an, j’ai été un artisan de ce projet de loi. Je me suis rendu compte à quel point le lobby anti-bois venait du Canada, ce qui explique les votes NPD, libéral et conservateur. Ici, dans Brome-Missiquoi, nous avons de magnifiques scieries de bois francs et des transformateurs qui auraient pu créer de l’emploi, tout en réduisant les gaz à effet de serre, principal acteur des changements climatiques.
De plus, une telle loi aurait pu mener au développement de nouveaux produits, chez nous, de deuxième et de troisième transformation et identifier de nouveaux débouchés.
Tous les pays d’Europe ont maintenant des lois pour favoriser le bois dans la construction. Ici, le NPD et les libéraux préfèrent céder aux lobbys de l’acier et du béton du Canada qui se construisent selon leurs propres intérêts, qui sont trop souvent très différents de ceux du Québec.
___________________________________________________________________________
Pendant ce temps, tristement des usines ferment, comme la Consoltex à Cowansville. À ceux qui viennent de perdre leur gagne-pain, je vous souhaite du courage. Je vous porte dans mon cœur, car je connais personnellement plusieurs d’entre vous et je présume que vous êtes toutes et tous de bons travailleurs.
C’est dur de se retrouver «à la rue» pendant que nos gouvernements ne pensent qu’à relancer «leurs industries».
Je suis ouvert à vos commentaires.
Courriel : ouellch1@parl.gc.ca ou ouellch2@parl.gc.ca
___________________________________________________________________________
Que le temps des fêtes vous apporte paix, sérénité et de bonnes discussions sur notre avenir.
Joyeux Noël à toutes et à tous
Christian OuelletDéputé de Brome—MissisquoiBloc Québécois

mercredi 3 novembre 2010

Développement de l’Économie Sociale Memphrémagog – secteur Magog

Je suis fier d’avoir été, il y a deux ans, de la première heure, pour mettre sur pied ce comité provisoire, au sein duquel j’ai délégué mon adjoint Michel Breton, pour me représenter.

L’Économie sociale c’est quoi? C’est une économie d’entreprises de productions ou de services locaux pour les communautés locales. C’est une économie intégrée au tissu de chaque municipalité, par et pour les gens de chez nous. Cette économie peut donner du travail aux travailleurs, travailleuses, aux handicapés, aux personnes âgées et à tout ceux et celles laissés pour compte par les entreprises délocalisées ou qui ont dû fermer, à cause de la mondialisation. C’est donc une économie d’emploi qui espère faire cesser l’isolation sociale des plus démunis de notre société.

L’économie sociale doit donc créer des entreprises soit sans but lucratif, soit du type coopératif ou voire à parrainage traditionnel, au choix. Le but est donc de créer de l’emploi, sans nuire aux entreprises ou aux emplois déjà en place. Les types de productions et de services sont très larges. Pour n’en nommer que quelques-uns : produits de légumes en serres, de petits animaux (lapin, poulet, dindon, etc.), confitures, fruits en boîte, souliers et vêtements; d’aide aux potagers, à la maternité, d’aide au maintien en domicile des personnes âgées, de services d’entretien des parcs, des boisés aux objets les plus divers possibles. Seul, le manque d’imagination peut être un frein à l’économie communautaire. Le but ultime est le plein emploi dans nos municipalités; qui se traduirait par la fierté et le bien-être de toute la population, au travail et en santé.

Vendredi dernier, à l’invitation du nouveau comité permanent, j’ai pu préciser ma vision globale de la politique de l’économie sociale, lors d’une rencontre d’étape à mon bureau de comté. À cette occasion, j’ai aussi appris que les nouveaux élus siégeant à la MRC Memphrémagog, le préfet en tête, en ont fait leur projet vers une économie sociale dans chaque municipalité du territoire. Nous sommes fiers et heureux que la MRC ait inclus cette politique dans ses mandats et nous FÉLICITONS les élus pour cette prise de responsabilité. Imaginez des communautés égalitaires et solidaires à l’intérieur de notre système. Un rêve réalisable.

Au printemps 2009, j’avais mandaté mon adjoint d’organiser la tenue d’un premier Forum d’économie sociale à Magog. Un deuxième de même a été répété en avril dernier sous l’égide du nouveau CLD Memphrémagog. De ce Forum est né un projet qui me tient à cœur : la production maraîchère en serres froides.

J’invite tous les citoyens et toutes les citoyennes fraîchement arrivés ou pas, de venir aider à l’innovation, à la mise sur pied et au démarrage d’entreprises communautaires. Toutes les différentes expériences, connaissances ou capacités pour aider les gens qui n’ont pas vos acquis, seront nécessaires pour développer une micro société sans chômage.

Vous aurez mon support, celui de la MRC, du CLD et des élus municipaux, vers une société plus juste où chacun peut travailler selon ses capacités, en supportant ce secteur de notre économie locale. À cet effet, le jeudi 21 octobre au Centre d’arts Orford, le réseau des entreprises d’économie sociale de l’Estrie organise un colloque d’une journée pour faire la promotion et favoriser l’émergence de projets d’économie sociale; on peut les rejoindre et s’inscrire à l’adresse web suivante : http://www.economiesocialeestrie.ca/events/journee-des-entreprises

À Cowansville, les choses se passent un peu différemment. D’une part, nous avons commencé plus tard et le contexte est plus compliqué, mais tous travaillent en collaboration avec des groupes déjà bien lancés.

Je vous invite à participer en grand nombre.

mardi 24 août 2010

chronique sur le G8, G20 24 l'environnement

G8, G20 et l’environnementRécemment, les journaux ont rapporté un sondage qui indique clairement le désir de la population de voir la question des changements climatiques être prioritaire lors des prochains sommets du G8 et du G20.46,2% des Québécoises et des Québécois pensent que ce sujet devrait être la priorité des sommets internationaux. Cette priorité est pourtant rejetée par le gouvernement conservateur qui considère que l’environnement et les changements climatiques sont des sujets sans importance.Ce gouvernement « pro-pétrolières » et obtus ne comprend pas que lorsqu’on parle d’économie, il faut impérativement parler des changements climatiques, de la pauvreté, ainsi que de la santé des populations les plus touchées puisque ces enjeux sont indissociables.Le Bloc Québécois tient à rappeller au premier ministre qu’il ne doit pas prioriser les dossiers à l’étude lors de rencontres internationales selon son idéologie de droite au mépris de l’ensemble de la population.

lundi 23 août 2010

Internet haute-vitesse

Cher monsieur Lamontagne, Sutton

Je veux me faire rassurant dès le départ pour vous confirmer que dans le dossier d’Internet haute vitesse, Brome-Missisquoi ne deviendra pas la risée du Québec ni d’ailleurs et voici pourquoi : pour rendre l’accès Internet haute vitesse disponible partout et au plus vite comme vous le dites dans votre texte d’opinion du lecteur du 30 juillet dernier, cela comporte deux défis de taille, un de nature technologique et l’autre de nature commerciale ou concurrentielle. Dépendamment par quel bout de la lorgnette vous le regardez, je dois vous dire et ce pour le bénéfice de mes concitoyens de Brome-Missisquoi également, que la technologie par satellite et par câble existe déjà depuis quelques années mais les limites du raisonnable pour un client type de Brome-Missisquoi font que les prix pour le service par satellite sont chers par rapport au forfait Internet par câble.

Compte tenu de la faible densité de la population sur certaines artères rurales, la fibre optique bien qu’elle représente une solution technologique adéquate ne peut être disponible à coûts abordables comparés à d’autres technologies plus récentes. Comme vous pouvez l’imaginer, il y a une raison technologique (pour pas dire une limite technologique) qui explique pourquoi il y a un marché pour la télévision par satellite actuellement mais un très faible marché pour l’Internet haute vitesse par satellite et c’est le prix mensuel d’accès et la fiabilité du service sans interruption. En 2010, vous pouvez bénéficier d’un accès Internet haute vitesse grâce aux compagnies de cellulaire qui offre la technologie 3G ou 4G à des prix qui ne conviennent pas à toutes les bourses mais qui ont au moins l’avantage de contribuer à faire avance la pénétration des territoires montagneux et forestier dans la grande majorité du comté. Je rentre d’une mission parlementaire aux État-Unis et les mêmes problèmes techniques s’imposent dans les régions peu peuplés et montagneuses.

Depuis 2007, nous travaillons sur ce dossier en pleine évolution technologique avec des partenaires potentiels; à la défense de notre MRC Brome-Missisquoi, l’appel d’offres en cours de processus présentement va contribuer à apporter une solution de concurrence et de technologie qui va sagement vous permettre de vous brancher dans un calendrier d’implantation qui saura intéresser les fournisseurs de service Internet mais pas à n’importe lequel prix. Plus que dans toute autre activité commerciale, un forfait mensuel d’accès à un service Internet haute vitesse fiable et performant se mesure sur la base de l’offre et de la demande.

Les investissements technologiques dans ce service à la consommation font en plus qu’une région attirante et pittoresque comme Brome-Missisquoi est victime de sa topographie à savoir la superficie des zones à relief forestier ou montagneux.

jeudi 13 mai 2010

Libérez Nathalie Morin

Andréanne Larouche (à gauche), adjointe parlementaire de Christian Ouellet à Ottawa, a participé à cette manifestation en compagnie de Johanne Durocher, mère de Nathalie (à droite).

Nathalie Morin vit un enfer depuis cinq ans en Arabie Saoudite

Christian Ouellet

Ottawa, jeudi 13 mai 2010 – La porte-parole du Bloc Québécois en matière de condition féminine et députée de Laval, Nicole Demers, a invité le gouvernement conservateur et le ministre des Affaires étrangères Lawrence Canon à profiter du passage des représentants du Comité de soutien à Nathalie Morin pour réévaluer leurs positions et agir enfin pour sortir la jeune femme de l’enfer dans lequel elle a été confinée depuis 2005.

« Il y a déjà cinq ans que Nathalie Morin se plaint de mauvais traitements de la part de son conjoint saoudien à l’endroit de ses enfants et d’elle-même. Elle affirme même être victime de viols à répétition, mais le gouvernement saoudien refuse d’intervenir, sous prétexte qu’il s’agirait d’affaires "personnelles". Or, le ministre Cannon s’en est toujours tenu jusqu’à présent au même discours afin de justifier son inaction », a lancé Nicole Demers, au cours d’une conférence de presse à laquelle participaient également la mère de Nathalie Morin, Johanne Durocher; la porte-parole du Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS), Rosa Pires; ainsi que les représentants du NPD, du PLC et Andréanne Larouche, adjointe parlementaire du député de Brome-Missisquoi et porte-parole du Bloc Québécois en matière de logement social, Christian Ouellet.

« Selon le ministre Cannon, le gouvernement canadien est par ailleurs tenu de respecter les lois saoudiennes en sol saoudien. Est-il vraiment nécessaire de rappeler au ministre que des accusations comme celles en cause sont extrêmement graves, et que dans un cas comme celui de Nathalie Morin, où la santé et la sécurité de citoyens canadiens sont en danger, c’est la Charte canadienne des droits et libertés qui doit dicter les agissements du gouvernement canadien? » a poursuivi la députée de Laval.

« Lorsque la mère de Nathalie Morin, Johanne Durocher, a contacté la première fois l’ambassade canadienne pour prévenir des mauvais traitements à l’endroit de sa fille, Nathalie n’avait qu’un enfant, né au Québec, et elle était enceinte. Nous étions à ce moment en 2005. L’ambassade canadienne n’a pas aidé et son deuxième fils est né en sol saoudien. Trois ans plus tard, Nathalie a mis au monde un troisième enfant, issu d’une relation sexuelle forcée. Encore une fois, la petite Sara est née en Arabie Saoudite parce que l’ambassade n’a pas fait ce qu’il fallait pour les ramener au Canada. Nous sommes maintenant en 2010. Les enfants grandissent pratiquement en complète réclusion et Nathalie continue à être molestée, violée et privée d’une alimentation nécessaire à sa bonne santé », a poursuivi Nicole Demers.

« Le Bloc Québécois, tout comme ses partenaires dans cette cause, est vraiment très inquiet pour la santé et la sécurité de Nathalie Morin et de ses trois enfants. Cette vive inquiétude est d’ailleurs partagée par l’Assemblée nationale du Québec, qui a unanimement adopté une motion invitant le gouvernement fédéral à mettre en œuvre tous les efforts nécessaires afin de les rapatrier au plus vite. Les conservateurs doivent profiter de l’occasion aujourd’hui pour réfléchir à leurs actions dans ce dossier. Le Canada doit être plus ferme dans ses négociations avec le gouvernement saoudien et exiger le rapatriement de Nathalie et de ses enfants », a précisé Nicole Demers.

« Le gouvernement du Canada doit exiger le retour de Nathalie Morin et de ses enfants, immédiatement. Le gouvernement doit reconnaître ses responsabilités et agir. Les citoyens de Brome-Missisquoi l’exigent, et le Bloc Québécois va continuer à talonner le gouvernement conservateur afin qu’il sorte de sa bulle d’insouciance humanitaire», a conclu Christian Ouellet.

mardi 27 avril 2010

Coalition du corridor de l'oléoduc Montréal-Portland

Merci à Richard Leclerc (un autre!) de Montréal (et non celui de Brome-Missisquoi que je remercie aussi pour ses affiches percutantes) pour son soutien à la lutte que nous menons ici contre le renversement du flux dans l'oléoduc Montréal-Portland. Voyez ce vidéo qu'il a réalisé samedi matin dernier, 24 avril, à Granby.
Pour signer la pétition, rendez-vous sur le site de l'Assemblée nationale du Québec.
Merci!

jeudi 22 avril 2010

40e anniversaire du Jour de la Terre

Allocution que j'ai prononcée à la Chambre des Communes à l'occasion du Jour de la Terre, également jour de mon 76e anniversaire de naissance

Monsieur le Président,

Ce 22 avril marque le 40e anniversaire du Jour de la Terre. Quarante ans de changements climatiques, de perte de biodiversité, de dégradation des milieux de vie, mais aussi, quarante ans d’efforts, de protection et de survie.

De nombreux projets ont été mis sur pied pour lutter contre les changements climatiques. Par exemple :
- L’événement « Sauvons le hockey », qui met en scène une partie extérieure sur la patinoire Toussaint-Laverdure à Montréal;
- Le programme de reconnaissance « Porteurs d’espoir 2010 », qui vise à récompenser les personnes qui se démarquent par leur engagement envers leur environnement;
-Le Fonds Écomunicipalité IGA, pour amener les collectivités à réaliser des projets de développement durable;
-L’Oasis dans le béton, 1er mur vert extérieur à Montréal.

Ensemble, passons à l’action écocitoyenne. Agissons pour la planète, elle nous le demande. Profitons de ce 22 avril pour lancer nos projets prometteurs de biodiversité et de développement durable.

mardi 9 juin 2009

Allocution lors du souper bénéfice du Club Richelieu à Bedford


Samedi 6 juin 2009

Nous participons ce soir au 22e souper bénéfice du Club Richelieu présent dans votre communauté depuis 26 ans déjà. C’est tout à fait remarquable.

C’est près de 20 000$ par année que le Club distribue dans la région. En réalité, grâce à votre participation aux activités du Club, c’est 550 000$ qui a été distribué. N’est-ce pas merveilleux?
Plusieurs groupes bénéficient de cette générosité et ce sont les jeunes tout particulièrement qui reçoivent cette manne que vous leur offrez. Ayant enseigné 20 ans dans une école secondaire, je suis particulièrement heureux de constater toute l’attention que vous leur portez.
Qu’il s’agisse des loisirs des jeunes, des camps de jour, du patin artistique, du tournoi Bantam, des œuvres des pompiers volontaires, de la fanfare, de la polyvalente, de l’écurie tout près et même des échanges culturels entre Bedford et Île-du-Prince-Édouard, le Club est là!
Grâce aux 25 membres qui se dévouent, les jeunes peuvent réaliser leur plein potentiel, grandir et vivre dans un monde toujours meilleur. Tel est la vision de la Fondation Richelieu-International. Elle recueille des dons auprès de ses membres et du grand public afin d'appuyer des services, des projets et des programmes visant le mieux-être des jeunes.
Organisme d’expression française, le Club est ouvert à toute personne inspirée par la Paix, la fraternité, le respect et la tolérance. Alors, si vous voulez joindre le Club et vivre avec des gens de grand cœur, le Club est pour vous.
En finissant, permettez-moi, en votre nom, de remettre au président du Club cette année, M. Bruno Bédard, un certificat de reconnaissance signé par notre député fédéral.
Félicitations pour votre travail! Recevez toute notre admiration et notre appui.
Serge Côté, adjoint du député fédéral, M. Christian Ouellet

Semaine des personnes handicapées du Québec


Cette semaine est la semaine des personnes handicapées au Québec. Elle attire notre attention sur 15% de la population de la MRC de Brome-Missisquoi qui veut accéder comme tout le monde à la vie de la société.

Depuis plusieurs mois déjà, on peut lire dans différents journaux des réflexions comme :
Vivre en toute liberté et en toute sécurité
Bâtir nos édifices ou les modifier pour assurer l’accessibilité universelle.
Aplanir les obstacles
6 000 personnes vont bénéficier des efforts de l’APHPCR
Rendre la vie agréable pour tous
Faire connaître les services à la disposition des personnes handicapées.

Une société idéale est une société dans laquelle chacun peut évoluer en toute liberté, une société attentive à rendre possible l’accès sans obstacle à nos édifices, nos épiceries, nos restaurants, nos entreprises, nos commerces, nos trottoirs, nos salles etc…

L’association des personnes handicapées de BM donne le meilleur d’elle-même nous invitant à faire de même. Par ses actions, elle nous permet plus de conscience, plus de connaissance. Elle nous permet de nous interroger sur nos pratiques en matière d’accès universel.

Notre monde, notre MRC, notre région sera idéale quand chacun de ses citoyens pourra en tout lieu se déplacer en toute liberté, en toute sécurité et en toute autonomie. Nous pourrons atteindre cet objectif quand ensemble, conscient des problèmes, un petit geste à la fois, nous pourrons nous dire que le 15% des personnes handicapées et le 85% des autres se retrouvent sans obstacle au même cinéma, à la même épicerie, sur le même trottoir, aux mêmes réunions en train de bâtir une région meilleure et plus humaine pour chacun et chacune.

Félicitations aux organisateurs et organisatrices et bonne semaine!

Visite de la mère de Nathalie Morin


mardi 12 mai 2009
Conférence de presse de Mme Johanne Durocher
tenue le 10 mai 2009 à 16h
au Chalet du centre de la nature de Cowansville

Pour souligner la journée de la Fête des mères aujourd’hui, le député de Brome-Missisquoi, Christian Ouellet, a tenu à souligner le passage de madame Johanne Durocher à Cowansville en émettant un communiqué dans les journaux. Il invitait le public à venir soutenir par sa présence les efforts de Mme Durocher depuis 3 ans pour ramener au pays sa fille, Nathalie Morin actuellement retenue par son mari en Arabie Saoudite, avec ses trois enfants. M. Ouellet remercie Mme Christelle Bogosta pour l’organisation de cet événement à caractère humanitaire.

Nous déplorons que le gouvernement canadien ne fasse suffisamment de démarches pour ramener au pays cette famille. Un travail exceptionnel a été fait par Mme Francine Lalonde, députée de La pointe-de-l’île, pour que l’ambassade canadienne à Riyad reçoive Mme Morin et ses enfants afin qu’ils y soient en sécurité. Malheureusement, le gouvernement canadien n’a toujours rien fait et on est en droit de s’inquiéter pour la santé mentale et physique de cette famille.

C’est pourquoi notre formation politique a récemment appuyée Mme Durocher et son avocat, Me Julius Grey, qui poursuivent le gouvernement canadien qui n’a pas rempli ses obligations dans le cas de Nathalie Morin et de ses enfants.

Nathalie fêtera ses 25 ans demain. Nous ne pouvons que lui souhaiter de recevoir un beau cadeau, soit celui d’avoir la chance de pouvoir revenir au Canada avec ses enfants.

En terminant, Mme Durocher, pour soutenir votre cœur de mère dans l’attente de ce grand retour inévitable quant à moi, permettez-moi de vous offrir personnellement ces 3 roses rouges. Le rouge symbolise ici le dynamisme de votre pensée, de votre parole et de votre action. Le parfum de ces 3 roses rappelle au pays vos trois petits enfants et leur mère Nathalie

mardi 2 juin 2009

Technologie génétique restrictive

Monsieur Ouellet,

Je vous écris pour exprimer ma profonde inquiétude au sujet de la technologie Terminator (technologie génétique restrictive, ou GURT) et vous exhorter à adopter une loi interdisant cette technologie néfaste.

Alex Atamanenko, député du NPD, a déposé à nouveau le projet de loi d’initiative parlementaire C-353 en vue d’interdire la dissémination, la vente, l’importation et l’utilisation de semences modifiées par les technologies génétiques restrictives (GURT). Je vous demande d’appuyer ce projet de loi.

La technologie Terminator – une technologie de stérilisation génétique des semences – a été universellement condamnée en raison de ses impacts potentiels graves pour les agriculteurs, les peuples autochtones, la sécurité alimentaire et la biodiversité. Cette technologie n’offre aucun avantage agronomique. Au contraire, Terminator est conçu pour maximiser les profits de l’industrie en empêchant les agriculteurs de conserver et de réutiliser les semences récoltées. Cette technologie menace les moyens d’existence des agriculteurs canadiens et de plus de 1,4 milliards de personnes qui dépendent de la conservation des semences de ferme comme principale source de semences.

Les grandes entreprises de semences et de biotechnologie défendent l’argument fallacieux que Terminator pourrait être utilisé pour arrêter la pollution génétique indésirable issue des cultures génétiquement modifiées développées par l’industrie. Toutefois, la technologie Terminator est trop complexe et trop peu fiable pour prévenir les mouvements de gènes. Les gènes Terminator peuvent se disséminer aux cultures avoisinantes et aux espèces sauvages apparentées à travers le pollen à la première génération.
S’ils sont commercialisés sous couvert d’être un instrument de « biosécurité » qui permette de prévenir les mouvements de gènes, ils pourraient en fait créer de nouveaux risques pour la biosécurité. La dissémination de gènes stériles pourrait entraîner une catastrophe pour les agriculteurs et la biodiversité agricole. Les agriculteurs qui conservent et replantent les semences contaminées par des gènes Terminator pourraient découvrir que ces semences ne germent pas, ce qui se traduirait par des pertes de production importantes.

La Convention sur la diversité biologique des Nations unies a renforcé le moratoire international sur les essais en champ et l’utilisation commerciale de Terminator en raison de la gravité des préoccupations que cela soulève.

J’exhorte le gouvernement conservateur à rassurer la population canadienne et la communauté internationale en adoptant une loi pour interdire Terminator. Je vous prie de faire cette intervention en vue de protéger le droit des agriculteurs de conserver les semences.

J'ai voté pour vous au dernière élection, je vous fait confiance.
Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez accepter mes sincères salutations,
M.N.


Bonjour monsieur N,

Je vous remercie pour votre correspondance du 5 mai dernier. Je suis tout à fait d'accord avec vous et je crois que défendre la biodiversité au 21ème siècle est bien normal.

Je ferai parvenir votre correspondance au porte-parole du Bloc Québécois en matière d'agriculture, monsieur André Bellavance, député de Richmond-Arthabaska.

Votre tout dévoué

Christian Ouellet,
Député de Brome-Missisquoi
Porte-parole en matière d'itinérance et logement social
Porte-parole adjoint en matière d'environnement

mercredi 29 avril 2009

J’accuse LAWRENCE CANNON d’abus démagogique et le premier ministre Harper de négligence criminelle…

En faisant un lien entre Omar Khadr et les bombes artisanales (EEI) qui ont tué la soldate Karine Blais et la majorité de plus de soldats canadiens décédés ou de plus d’un millier de blessés en Afghanistan M Cannon fait un abus démagogique extrême. De plus on pourrait aussi en profiter pour accuser M Cannon’ Harper et le gouv PCC de négligence criminelle ; pendant que le Canada a dépensé pour l’achat deeprès de cent chars Léopard 2 mieux conçus pour résister aux bombes artisanales des talibans, le gouvernement ne fait rien pour accéler l’utilisation de ces chars qui pourraient sauver de nombreuses vies. Le Canada a investi plusieurs dizaines de milliards pour acheter du matériel militaire plus moderne cependant très peu de ces équipements modernes et plus efficaces sera disponible avant la fin de la mission en Afghanistan.

Pendant que Cannon fait un dérapage verbale et de l’esbrouffe médiatique, les soldats canadiens et maintenant de plus en plus de québécois partent de Valcartier sans que les moyens plus efficaces et modernes soient mis plus rapidement à leur disposition pour éviter des morts et des blessures inutiles .

Au lieu de prendre leurs responsabilités ces con-servateurs pensent qu’il est mieux de laisser Khadr à Gantanamo au lieu de le rapatrier et le juger au Canada malgré tous les rapports qui indiquent le peu de responsabilité de ce jeune de 15 ans dans la mort de soldats américains. Considérant que prochainement le président Obama a annoncé que Guatanamo sera vidé Harper et Cannon ont-ils un solution simpliste à proposer ?… on pourra envoyer Khadr. un citoyen canadian, partout mais surtout pas au Canada ??? ET ensuite combien le Canada devra verser de M$ pour ce non respect de ses droits…

M Canon et Harper préfèrent gagner du temps et dépenser plus pour aller en appel. comme ils préfèrent garder la plupart des chars Léopards 2 en entrepot au lieu de les utiliser pour protéger nos soldats à Kandahar, Selon ces faits Harper et ses députés sont coupables de négligence criminelle depuis que la plupart de ces chars sont arrivés au Canada et entreposés à la base de Longue pointe à Montréal. Donc M Harper , Cannon et al vous êtes plus reponsables de la mort de soldats canadiens à Kadahar que Khadr qui n’a aucun lien avec la mort de cette soldate des Méchins.

Jean-Paul




Merci Jean-Paul,

Je prends bonne note de votre courriel adressé au ministre Cannon et au Premier Ministre Harper, concernant Omar Khadr et la guerre en Afghanistan.

Nous ne laissons pas tomber Omar Khadr!

Si les partis d’opposition avaient votés avec le Bloc Québécois sur la motion pour le retrait des militaires d’Afghanistan en 2009, nous n’y serions plus depuis février dernier.

Salutations

Christian Ouellet
Député de Brome-Missisquoi
Porte-parole en matière de logement social et itinérance
Porte-Parole adjoint en matière d’environnement

jeudi 23 avril 2009

Le Jour de la Terre-22 avril 2009

M. Christian Ouellet (Brome—Missisquoi, BQ): Monsieur le Président, aujourd'hui, à travers le monde, nous célébrons le Jour de la Terre au cours duquel 500 millions de personnes de 184 pays passeront à l'action. Parmi les programmes développés pour l'occasion, le thème biennal, « En route vers l'écomunicipalité », vise à encourager la mise en place d'un projet de développement durable par chacune des municipalités du Québec.

Alors qu'entre 2006 et 2008 la performance environnementale du Canada s'est détériorée selon l'index des universités Yale et Columbia, il importe de souligner le travail colossal des organismes et des bénévoles voués à la sauvegarde de la planète et qui cherchent à informer et à éduquer le public.

Il est triste de constater le peu d'intérêt des conservateurs pour l'environnement, le développement durable, la pollution de l'eau et j'en passe. En refusant d'appliquer l'engagement du Canada pour Kyoto, ce gouvernement nous démontre son indifférence pour l'avenir de notre Terre

mardi 14 avril 2009

Ne touchez pas à l'égalité entre les hommes et les femmes!

Monsieur Ouellet,

En tant que mon représentant au parlement du Canada, je tiens à vous faire part du fait que je demande formellement une représentation très forte auprès de monsieur S. Harper de ma position concernant le fait que l'égalité des hommes et des femmes ne peut en aucun cas, en aucun cas être compromise.

Si le gouvernement de L'Afghanistan ne veut pas se conformer, je vous prie d'exiger en chambre le retrait de toute aide du Canada et ce incluant le retrait immédiat de nos militaires.

Guy


Cher monsieur,

Je vous remercie pour votre courriel et vous prie de croire que je prends bonne note de votre demande, extrêmement légitime.
Soyez assuré qu’il s’agit d’un dossier que nous soulèverons à la Chambre des communes. Comme vous le dites, et je suis d’accord, l’égalité des hommes et des femmes ne se remet aucunement en cause, en 2009.

Christian Ouellet
Député de Brome-Missisquoi

Je vous admire

Bonjour M. Ouellette,
Je me nomme Vincent et j’ai 12 ans.
Je vous écris pour vous dire que je vous admire dans votre travail.






Bonne chance pour les prochaines élections !!!





Vincent


Bonjour Vincent,

Un gros merci pour ton mot d’appréciation. Que tu le dises me fait vraiment chaud au cœur.

Si la politique t’intéresse, et je crois que c’est à juste titre puisqu’elle règle notre vie collective, il me fera plaisir de t’inviter, avec tes parents, lors d’une de nos rencontres de sympathisants.

Salut et au plaisir de te connaître

Chrisitain Ouellet
Député de Brome-Missisquoi

lundi 6 avril 2009

Pétition en faveur de l’abolition du délai de carence de l’assurance-emploi

« C’est inacceptable que l’on fasse ça à des familles entières déjà éprouvées » affirme Christian Ouellet

Magog, le 3 avril 2009 – Le député Ouellet invite les chômeurs à venir signer la pétition lancée cette semaine par le Bloc Québécois à son bureau de Magog situé au 618 rue Sherbrooke. « Le projet de loi C-241 que j’ai déposé en Chambre au nom du Bloc Québécois est présentement en démarche de 2ième lecture explique Christian Ouellet.

« D’ici le 1er mai, jour de la fête des travailleurs où l’on veut compléter cette pétition, j’ai besoin de l’appui de tous les travailleurs mais principalement des chômeurs concernés; de plus tous ceux et celles qui ont subi ou subissent encore des délais administratifs pour obtenir leur premier chèque d’assurance-emploi pourraient nous le faire savoir afin que nous puissions monter un dossier pour forcer la main du gouvernement Harper » insiste le député de Brome-Missisquoi.

Pourquoi est-ce si long à l’assurance-emploi quand pour d’autres ministères, on peut obtenir un visa en 3 jours ou un passeport en moins de 2 semaines, avec l’informatique, un demande de prestation pourrait être traitée pour acceptation provisoire en quelques heures et un chèque émis dans une semaine. Pourquoi les Conservateurs poussent-ils ainsi leur idéologie jusqu’à bloquer certaines mesures d’amélioration de l’accès à l’assurance-emploi et ainsi nuire à ceux qui en ont plus que besoin?

Quand on pense aux 210 travailleurs et travailleuses de Gurit qui viennent de subir la perte de leurs emplois et qui vont subir le même sort. Déjà que l’inertie depuis 3 ans du gouvernement Harper en rajoute à la crise mondiale dans le secteur manufacturier, au moins devrait-il sortir de sa léthargie pour ce qui est de l’assurance-emploi qui n’est pas une assurance privée mais une mesure sociale de compensation de rigueur dans tous les pays développés.

« C’est inacceptable que l’on fasse ça à des familles entières déjà éprouvées et durement fragilisées » conclut Christian Ouellet.

Bonification de l'assurance-emploi

LE BLOC QUÉBÉCOIS DÉPOSE UN PROJET DE LOI
POUR BONIFIER LE RÉGIME D’ASSURANCE-EMPLOI
- Christian Ouellet


Magog, mardi 10 février 2009 – « Avec le bond sans précédent du taux de chômage en janvier, le gouvernement Harper doit absolument et sans tarder venir en aide aux milliers de travailleuses et de travailleurs qui perdent leur emploi. Les effets de la crise soulignent l’urgence d’agir et mettent le gouvernement devant la nécessité de procéder à des améliorations majeures au programme d’assurance-emploi », a déclaré le député de Brome-Missisquoi, Christian Ouellet. Le député a lui-même déposé un projet de loi, pour éliminer le délai de deux semaines de carence imposé aux travailleurs, pour avoir droit aux prestations d’assurance-emploi.

Ce projet de loi, déposé par le Bloc Québécois, propose prioritairement d’améliorer l’accessibilité au régime et d’établir un seuil d’admissibilité de 360 heures pour tous, seuil qui permettrait aux femmes, aux jeunes et aux travailleurs à statut précaire d’avoir accès plus facilement à des prestations. De plus, le projet de loi suggère une hausse du taux des prestations de 55 à 60 % du salaire gagné. Il propose également l’augmentation de la rémunération assurable à 42 500 $, en plus de prévoir des modifications qui permettraient aux travailleuses et aux travailleurs autonomes d’avoir accès, sur une base volontaire, aux prestations de l’assurance-emploi.

« En raison du manque de souplesse du programme d’assurance-emploi, surtout en période de crise où plus de la moitié des travailleuses et des travailleurs qui perdent leur emploi n’ont actuellement pas accès aux prestations. Les chômeuses et les chômeurs doivent pouvoir compter sur un programme qui tient compte de leur réalité et qui répond vraiment à leurs besoins », a conclu Christian Ouellet.

Assurance-Emploi

LE GOUVERNEMENT CONSERVATEUR SE TROMPE ENCORE DE CIBLE
Christian Ouellet- Député


Magog, 25 mars 2009--Le gouvernement de Stephen Harper tente d’améliorer à la pièce le système d’assurance-emploi alors que c’est une refonte complète qui doit être appliquée à ce système devenu non seulement inadapté et inéquitable depuis que les libéraux ont mis la hache dans le système de support aux travailleurs et aux travailleuses. En effet, il est plutôt curieux de voir les libéraux se transformer en défenseurs des chômeurs alors qu’ils ont tout fait pour rendre l’assurance-emploi dans l’état ou elle se trouve actuellement.

Les Québécoises et les Québécois ont besoin dès à présent, et particulièrement dans le contexte de la présente crise économique, d’un système qui offrira des prestations à plus de travailleurs au chômage. Actuellement, à peine 46 % des travailleurs au chômage reçoivent des prestations. On doit également mettre fin au délai de carence, afin de permettre à ces gens de disposer immédiatement de liquidités », a déclaré aujourd’hui le député du Bloc Québécois de Brome-Missisquoi, Christian Ouellet.

Le Bloc Québécois a déposé deux projets de loi visant entre autres à établir un seuil minimal d’admissibilité uniforme à 360 heures pour tous, à hausser le taux des prestations à 60 % et un autre projet de loi pour abolir le délai de carence de deux semaines pour ceux qui présentent une demande de prestations a été déposé par le député Christian Ouellet.

« La ministre Diane Finley a annoncé cette semaine (de l’argent déjà annoncé dans le budget), son intention d’investir quelque 60 millions de dollars dans le système d’assurance-emploi, mais une part considérable de cet argent sera consacrée à l’embauche de nouveaux fonctionnaires qui tenteront de réparer les failles d’un système devenu ingérable. La ministre affirme également son intention de reconduire pour une période indéterminée la prolongation de cinq semaines des prestations. Mais cette dernière mesure n’aura qu’une portée extrêmement limitée puisqu’à peine 25 %, des 46% de prestataires qui peuvent recevoir de l’assurance-emploi, se rendent jusqu’au bout de leur période de prestations. L’élimination du délai de carence, elle, profiterait à tous les prestataires en leur amenant immédiatement un chèque supplémentaire », a expliqué le député de Brome-Missisquoi.

« Avec plus de 300 000 emplois perdus au cours de la dernière année, les économistes sont unanimes : il faut injecter des liquidités dans l’économie. Or, en plus de soulager quelque peu le fardeau des travailleurs qui se retrouvent au chômage, l’argent supplémentaire versé en vertu de l’élimination du délai de carence contribuerait concrètement à répondre à cet impératif. Malheureusement, avec ce gouvernement c’est toujours la même rengaine. On a constamment l’impression qu’il se demande pourquoi faire les choses simples quand on peut les faire compliquées » a conclu Christian Ouellet.

lundi 16 février 2009

Passeports canadiens

Passeport Canada
«JE TIENS À RAPPELER AUX GENS QU’IL FAUT SE MUNIR DÈS MAINTENANT D’UN PASSEPORT, POUR ÉVITER LES DÉLAIS EN MAI ET JUIN PROCHAIN»
Christian Ouellet


Cowansville, le 13 février 2009-« Je veux rappeler aux gens qu’à compter du 1er juin 2009, le passeport sera obligatoire pour tous les canadiens qui voudront entrer aux États-Unis par voie terrestre ou maritime», a déclaré aujourd’hui le député de Brome-Missisquoi, Christian Ouellet, lors d’une conférence de presse à son bureau de comté de Cowansville.

Lors de cette occasion, Monsieur Ouellet a tenu à souligner que le passeport canadien est déjà exigé par voie aérienne et qu’il est le document de voyage et d’identité recommandé pour tous les voyageurs canadiens partout dans le monde. « Beaucoup de citoyens ont eu à prendre l’habitude de présenter leur passeport à l’aéroport. Il faudra maintenant qu’ils le transportent dès qu’ils prévoient passer la frontière pour aller aux États-Unis», affirme Christian Ouellet.

Les formulaires de demande de passeport sont disponibles à Services Canada au 224, rue Sud à Cowansville, sur Internet, www.passeportcanada.ca ou au bureau de Monsieur Christian Ouellet. Le député souhaite que les citoyens de son comté soient prévoyants et qu’ils pensent à faire leur demande dès maintenant. « De cette façon, ils éviteront d’être pris à la toute dernière minute, ce qui leur permettra de sauver un précieux temps. Actuellement, le service de passeport répond aux demandes dans un délai d’environ 21 jours. Ce qui ne sera plus le cas avant et après le 1er juin où il y aura un engorgement du service d’un bout à l’autre du Canada. Vous risquez alors d’être obligé de retarder vos déplacements vers les États-Unis», conclue Christian Ouellet.



– 30 –

Renseignements : Andréanne Larouche
Tél. : (450) 266-6062
Cell. : (450) 777-6471

mardi 3 février 2009

The Budget

Dear Mr. Ouellet,


I see nothing in the budget of much value to me. I am very disappointed in the it.

“On the personal tax front, the budget boosts the amount you can earn tax-free from $9,600 in 2008 to $10,320 for the 2009 tax year. At the same time, you can now earn a bit more before jumping up to the next tax bracket.”

“Seniors aged 65 or more get some tax relief with a $1,000 increase to the Age Credit, which rises from $5,408 to $6,408 for 2009. On a net basis, this means an extra tax savings of up to $150. However, this credit is tied to your income level and starts to fade away once you pass the $32,000 income, disappearing totally at around $75,000.”

The above is taken from the CTV News. Firstly, there is no immediate tax relief. Secondly, $150 tax saving a year, $12.50 a month if one qualifies, is an insult.

I don’t need a reply. I certainly hope there are more people in my situation who voice their opinion.

Yours truly
BC

jeudi 22 janvier 2009

Appui à la coalition

Bonjour,

Je suis effectivement un résidant de votre comté. Je suis un jeune père de famille de 27 ans, résidant de Dunham, inquiet de notre avenir et de notre prospérité économique sous un gouvernement de "presque dictature"
Conservateur.

Merci de bien vouloir appuyer (si tel est le cas) un gouvernement de coalition à Ottawa.



M. P.

jeudi 15 janvier 2009

Good work in Ottawa

Hi Christain,

Glad to hear from you.

I am impressed with the work you and the Bloc are doing in Ottawa. You guys were the real difference between a Harper majority and a continuing minority government this past election. My wife and I actually fear a Harper majority with all its potential for devestation of the environment and our social programs.

I retired last June from 10 years with Natural Resources Canada but remain active in renewable energy with projects in Inuit communities and another with First Nations in BC.

Ron

vendredi 9 janvier 2009

Poêles,fournaises et foyers/intérieurs ou extérieurs

Bonjour M. Ouellet
Je vous ai rencontré à la conférence sur les biomasses à la MRC
Nous avons parlé des fournaises extérieures et du fait que la Municipalité se prépare à les interdire sur son territoire à l'exception des producteurs agricoles
Vous avez soutenu, preuve à l'appui, que nous faisions une erreur, que ces fournaises sont performantes au point de vue économique et environnemental si elles sont homologuées, qu'elles existent au Québec et même à Farnham.
Quelles sont les lettres de l'homologation?
Pour le bénéfice du conseil auriez-vous l'obligeance de confirmer ces propos et de nous indiquer les sources à consulter
Je vous remercie de prendre en considération cette demande étant donné le nombre de dossiers que vous avez à traiter
Par la même occasion je vous souhaite d'heureuses fêtes
Bonne journée
L. T.


Sujet : fournaises extérieures, poêles et foyers
Madame,
Je vous remercie pour votre correspondance au sujet des fournaises à bois extérieures. Il s’agit d’un sujet qui me tient à cœur car la biomasse (bois, granules d’herbe ou de bois, rognures de bois ou biomasse produite par le saule hybride), représente une avenue importante pour réduire les émissions de gaz à effets de serre et ainsi temporiser les effets grandissants des changements climatiques. Les émissions de Co2, lors de la combustion de la biomasse, sont compensées par l’absorption lors de la croissance des arbres, herbes ou plantes formant un cycle écologique reproductible chaque année pour zéro augmentation de Co2.
Dans ce contexte, il est préférable de se chauffer avec la biomasse plutôt qu’aux hydrocarbures, tout en conservant l’électricité et la géothermie, qui bien que plus chers demeurent les plus écologiques. Il est impératif d’éviter la destruction de nos rivières comme La Romaine.
Le bois et la biomasse peuvent être une très grande source de pollution s’ils sont mal brulés. La différence se trouve dans la combustion. Pour une combustion complète, les émissions sont réduites uniquement à des Co2 et de la vapeur d’eau (deux gaz qui ne font pas partie de la pollution, même si les Co2 sont de puissants gaz à effets de serre tout comme la vapeur d’eau en grande quantité).
La biomasse doit être brûlée intensément et avec beaucoup d’oxygène (air) puis rebrûlée par combustion spontanée dans une deuxième chambre et à très haute température. Il s’agit du principe des foyers de masse et des poêles certifiés EPA. EPA est une norme américaine que le Québec a adoptée et qui normalise les émissions polluantes : NOx,So,COV (Composé Organique Volatile) etc…
Le poêle à combustion lente est de loin le pire choix. Pour prolonger la durée du bois il étrangle la venue de l’air, ainsi l’apport d’air sous le feu n’est pas contrôlé (manque d’étanchéité), résultant en une très mauvaise combustion et par la pollution, dont les COV qui étranglent les voisins. La principale différence entre le poêle à combustion lente et le poêle à combustion contrôlée EPA, c’est que le premier fonctionne à petit débit d’air constant, jamais suffisant pour bien brûler, ce qui provoque la formation de créosote et de polluants. Alors que le poêle/foyer/fournaise à combustion contrôlée utilise un mécanisme (clapet thermostatique/ clapet couplé à un thermostat) qui amène un maximum d’air de combustion durant la période de demande de chaleur, suivi d’une absence complète d’air jusqu’à la prochaine combustion commandée. Les municipalités pourraient, dès maintenant, mettre sur pied un programme de rachat des vieux poêles/foyers en accordant 250$ aux propriétaires. Autrement, les municipalités pourraient accorder un délai de six mois aux citoyens pour remplacer leurs vieux poêles par des nouveaux répondants aux normes EPA.
En ce qui concerne les fournaises extérieures non EPA, la situation est aussi horrible ou même pire. Il existe de très bonnes fournaises. Les pères de Saint Benoît du Lac se sont procurés les leurs en Allemagne; elles sont cependant très chères. Cependant, je vous recommande d’aller constater les résultats par vous-même. D’autres fournaises sont tout de même abordables et disponibles au Québec et dans notre comté. Le Groupe Malenfant offre les fournaises américaines E-Classic et Maxim. En plus de rencontrer les normes EPA, elles rencontrent aussi le « 2010 Clean Air Regulation Emission Limits » du Maine et du Vermont.
Il est intéressant de noter qu’une cheminée reste propre pendant des années lorsqu’il y a combustion complète. Ce fût le cas pour mes clients dans le passé (depuis 25 ans) et c’est le cas chez moi, où mon foyer européen ne salit absolument pas la cheminée, mais le bois ne brûle pas à petit feu.
Par ailleurs, en ce qui a trait à la distance entre une fournaise à bois extérieure et votre voisin c’est un tout autre dilemme. Loin de la bannir de notre environnement, il faut savoir où et quand l’utiliser. Pour ma part, je serais davantage enclin à encourager la géothermie mais je suis conscient que l’interdiction des fournaises extérieures n’aidera aucunement à la promotion de la géothermie. Les gens savent qu’une bonne fournaise n’est pas polluante.
Le problème serait-il l’étroitesse des terrains (si vous en possédez un) de votre municipalité? Beaucoup de propriétés non-agricoles sont pourvues de terrains suffisamment grands pour loger une fournaise extérieure non polluante, sans créer d’inconfort pour le voisinage. Avec une fournaise EPA, une distance de 75 pieds de tout terrain avoisinant devrait être suffisante.
J’espère madame, avoir répondu adéquatement à vos interrogations et si d’autres renseignements vous étaient nécessaires, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi à l’un ou l’autre de mes bureaux de comté afin que je puisse vous informer davantage et plus rapidement.
Acceptez chère madame, mes plus sincères salutations

Christian Ouellet
Député de Brome-Missisquoi

Appui à la coalition

Le gouvernement Harper, a outrepassé les limites du raisonnable. En tant que gouvernement minoritaire, les élus conservateurs se doivent de négocier les budgets, les lois et les idées avec l'opposition.

En voulant imposer leur idéaux d'extrême-droite aux Québécois et aux Canadiens, les conservateurs prouvent aux citoyens qu'ils représentent un danger pour la démocratie.

Encore heureux qu'ils ne soient que minoritaire.....

J'appuie un gouvernement de coalition capable de nous aider à traverser la crise économique.

Monsieur,

Je vous remercie pour votre appui à la coalition.
J'aimerais connaître votre comté de résidence. Êtes-vous un citoyen de mon comté?

Christian Ouellet
Député de Brome-Missisquoi

Support à la coalition

Christian,
I support the proposed coalition.
I'm annoyed that Harper refused to face the consequences of his actions and let the chips fall where they might; that he suspended Parliament before it had even started; that at the time of great economic concern, Harper is not doing the work of government (nor allowing a coalition to do it) but instead is spending his time crossing Canada to try to save his skin!
I'm annoyed at and disappointed in our G-C who didn't give the coalition a chance.
I voted Conservative for decades; when Harper was elected, I quit voting Conservative. His arrogance and dishonesty (yes, we'll set a fixed election date that can't be changed - unless of course, the polls favor me; oh, no I never was part of a proposed coalition years ago....).
So I hope Harper and his govt are defeated in Jan and that the coalition (who received a combined 60% of the votes) gets on with the work of Parliament!
Bye, Bye, Steve.....

Diane H

Dear Mrs. H,

Thank you for taking time to share your opinion with me, regarding the coalition.
I understand your frustration towards Mr. Harper who has channeled the Conservative party to the extreme right (for right!)
I would really appreciate to know where you are from?

Truly yours

Christian Ouellet, MP
Brome-Missisquoi

jeudi 18 décembre 2008

LE PLAN DE RELANCE ÉCONOMIQUE DU BLOC QUÉBÉCOIS

LE PLAN DE RELANCE ÉCONOMIQUE DU
Lundi 24 novembre 2008

MESURES IMMÉDIATES : SANS COÛT
 Le règlement obligeant tous les organismes fédéraux à utiliser des produits forestiers canadiens dans leurs constructions;
 L’abolition du délai de carence de 2 semaines pour les prestataires de l’assurance emploi;
 L’adoption d’une loi sur les achats préférentiels par les gouvernements;
 Le rétablissement du soutien financier aux organismes sans but lucratif de développement économique;
 Le rétablissement des programmes en culture;
 L’accélération des immobilisations en infrastructures;
 L’application de Kyoto : établir un plan de réduction d’émission des GES
 La création d’un rapport d’impôt unique au Québec;
 L’augmentation à 73 ans de la limite d’âge pour convertir un REER en FERR;
 L’élimination pour les deux prochaines années du pourcentage de retrait obligatoire minimal des FERR;
 Le report d’un an du remboursement obligatoire du RAP;
 La mise sur pied par le Comité des Finances d’un sous-comité spécial chargé d’examiner les impacts et les mesures pour protéger les fonds de retraite, les retraités, les épargnants et le crédit aux PME.

PLAN DE RELANCE DU BQ
Il est urgent d’utiliser la bonne santé financière du gouvernement fédéral pour soutenir et relancer l’économie avec force en cette période de crise.

 Fonds Corvée modernisation 4 milliards$ pour relancer l’investissement et hausser la productivité des entreprises manufacturières.
 Pour chaque dollar investi par une entreprise dans l’achat de matériel de production, le Fonds versera 20¢.

INVESTISSEMENTS TOTAUX DE 24 MILLIARD SUR DEUX ANS
 Un plan complet de soutien aux secteurs manufacturier et forestier contenant 15 mesures: 3,3 milliards$ sur deux ans;
 Un fond de développement du logement abordable: 2 milliards$, via les actifs de la SCHL;
 Un Fond de 2 milliards$ pour les rénovations résidentielles améliorant l’efficacité éco-énergétique, via les actifs de la SCHL. Remboursements atteignant 25 % des dépenses jusqu’à un maximum de 2 500$;
 Diverses mesures d’investissement dans les infrastructures fédérales de transport 500 M$ dont un fonds de réserve de 150 millions $ pour l’établissement d’un lien de train rapide.


UN PLAN DE SOUTIEN DE 11,2 MILLIARDS$ POUR LA POPULATION
 Le respect intégral de la formule de péréquation, réserve spéciale de 1,43 milliard$
 Des transferts supplémentaires de 1,3 milliard$ sur 2 ans pour l’éducation post-secondaire, soit 300 millions$ de plus pour le Québec
 Hausser à 5¢ le transfert de la taxe sur l’essence destiné aux villes dès 2008-2009, dépense ponctuelle de 1 milliard$;
 La hausse graduelle du Supplément au revenu garanti (SRG) pour les personnes âgées, 1,16 milliard$ sur 2 ans;
 Le remboursement progressif aux personnes âgées admissibles au SRG et flouées par le gouvernement fédéral, 1,4 milliard$ sur deux ans;
 L’accès élargi au régime d’assurance-emploi, 2 milliard$
 Un programme de soutien au revenu des travailleurs âgés, 90 millions$
 Le programme Éco-Auto avec remise de 4000 $ pour l’achat d’un véhicule électrique, hybride ou à très basse consommation de carburant, 1 milliard$
 Le soutien au revenu agricole: 1,5 milliard$
 Le financement du programme « 10 000 possibilités » pour les autochtones, 300 millions$.

UN PLAN QUI PERMETTRAIT
 Aux retraités, de souffler un peu;
 Aux sans-emploi, de bénéficier de l’assurance-emploi;
 Aux familles, l’accès à des logements abordables;
 L’injection de 23 milliards$ dans l’économie, allégeant ainsi la crise;
 Des investissements productifs dans le secteur manufacturier;
 La relance du secteur de la construction;
 La relance de la productivité, de l’innovation et de la promotion dans le secteur manufacturier;
 1980$ de plus par année pour les aînés les moins nantis;
 Le soutien aux travailleurs âgés avec le PATA
 6500$ pour les familles qui bénéficient du Fonds rénovation et Éco-Auto.

EN TEMPS DE CRISE, IL FAUT AGIR
 Un plan de relance de 23 milliards $ sur 2 ans
 Sans accroître la dette portant intérêt
 Sans créer des déficits récurrents

LA MARGE DE MANŒUVRE EST LÀ
 Réduction des paradis fiscaux
 Arrêt des amortissements accordés aux Pétrolières
 Économies des dépenses de fonctionnement

ACTIFS FINANCIERS D’OTTAWA
Au 31 mars 2008, 176 milliards $

Pourquoi la coalition

La coalition est née à la suite d’un énoncé
économique vide et idéologique de la part des
conservateurs.
La coalition n’a pas été formée pour « prendre
le pouvoir », mais pour réagir au laisser-faire
de ce gouvernement qui aurait pu prévoir que la
majorité démocratique de la chambre contesterait
une telle idéologie en période de récession.
Oui, les intérêts du Québec sont autrement mieux
servis par l’entente tripartite que par l’énoncé des
conservateurs. De quoi forcer le gouvernement en
place à corriger son tir et son idéologie à la Bush.
Oui les intérêts du Québec seront mieux servis par
cette entente :
• Le Québec récupère le milliard coupé à
la péréquation (Flaherty)
• Le Québec récupère les millions coupés
en culture (Verner)
• Le Québec récupère les millions coupés
aux organismes régionaux de développement
économique (Blackburn)
• Le Québec obtiendra des engagements
majeurs pour le secteur forestier
• Le Québec obtiendra un revenu décent
pour les personnes âgées, admissibles au
supplément de revenu garanti, et les retraités
seront avantagés pour récupérer les pertes
de revenus de REER et FEER
• Le Québec obtiendra des bonifications à
l’assurance-emploi, entre autres l’élimination
du délai de carence de deux semaines
• Le Québec obtiendra enfin un programme
digne des travailleurs âgés, dans le cas
de fermeture d’usine (PATA)
• Le Québec obtiendra l’accélérateur du
programme d’infrastructures, qui garde
notre monde au travail
• Le Québec obtiendra enfin l’équité avec Kyoto
à partir de 1990, et non 2006 des
conservateurs, avec en plus la reconnaissance
monnayable des efforts réalisés depuis
longtemps par nos usines et nos papetières,
en plus de la réduction des gaz à effets
de serre par tous.
• Le Québec verra son secteur manufacturier
supporté pour limiter les fermetures
• Le Québec verra ses municipalités plus
autonomes avec un transfert de 0.05/litre
de la taxe sur l’essence dès maintenant,
et un nouveau partage des futurs coûts
d’infrastructure
• Le Québec et Brome-Missisquoi recevra
une partie du 1/2 milliard attribué au
transport interurbain, ce qui représente
une nouvelle ouverture d’esprit sur les
besoins de relance « coast to coast » avec
une économie plus verte
• Le Québec verra ses écoles remboursées
de milliers de dollars déroutés par les
libéraux, lorsqu’ils étaient au pouvoir
• Le Québec, sera en prime, débarrassé
des lois réactionnaires sur les jeunes
contrevenants ainsi que les modifications
de la représentation à la chambre des
communes qui auraient transformé l’équilibre
des acquis.
En intégrant les grandes lignes du plan de soutien
à l’économie proposé par le Bloc Québécois, cette
entente négociée entre les deux autres partis
fédéralistes est une raison pour nous d’appuyer
la coalition des libéraux et du NPD à qui nous
accordons notre confiance pour faire mieux
que les conservateurs.
Ce projet va de pair avec le mieux-être de la
Nation Québécoise, et du Canada. Ce programme
de relance économique n’est-il pas une alternative
juste pour le Québec?
Cependant, nous n’accorderons pas notre vote
à toutes les propositions de la coalition.
Nous avons convenu de le faire trois fois d’ici le
printemps 2010, soit pour les votes sur le budget,
après consultation seulement. En ce qui concerne
les projets de loi et d’administration, nous continuerons
de voter dans l’intérêt des québécois
et des québécoises, sans égard pour la coalition.
Pour consulter mon blog : http://christianouelletblocbromemissisquoi.
blogspot.com
Écrivez-moi par lettre ou par courriel!
Christian Ouellet
Député de Brome-Missisquoi
Bureau de Magog
618, rue Sherbrooke
Magog (Québec) J1X 2S6
819 843-8743

mercredi 10 décembre 2008

Un appui de l'Ontario

Cher député,
Je suis franco-ontarienne et je suis pour la coalition. Pour plusieurs raisons.
Tout d'abord, je n'ai jamais fait confiance aux conservateurs et maintenant encore moins. Le mandat reçu par les conservateurs était le suivant : nous vous donnons une nouvelle chance de nous prouver que vous pouvez bien faire, MAIS vous devez vous entendre avec les autres partis. M. Harper a choisi de ne faire qu'à sa tête et à ne pas mettre d'eau dans son vin. Et bien tant pis pour lui, les autres partis ont choisi de travailler ensemble mettant de coté leurs différences idéologiques pour le mieux de la population.
Les mesures annoncées par le ministre des finances sont inacceptables et anti-démocratiques. Je suis dégoutée, par le fait de vouloir enlever le droit au fonctionnaire de faire la grève, de changer les règles pour l'équité salariale, d'enlever le financement par vote aux parties politique (c'est déloyal) et surtout de n'avoir AUCUNE mesure pour améliorer l'économie canadienne.
À ceux qui disent que la coalition est anti-démocratique, je ne vois pas en quoi des gens ÉLUS qui se regroupent pour faire le travail est anti-démocratique. Aux députés conservateurs qui disent que les partis fédéralistes ont vendu leurs âmes aux méchants séparatistes, vous l'avez vous même fait, entre autres pour défaire le dernier gouvernement libéral. Cet argument est celui du désespoir. Les députés du Québec ont été ÉLUS eux aussi et leur voix compte, que le député soit souverainiste ou pas!
J'étais à la Chambre des communes au début du mois, lors de la période des questions et un des commentaires qui m'a le plus frappé venait d'un député conservateur qui a dit en anglais (traduis ici): - …que le député libéral qui a pose la question cesse d'écouter ses électeurs.
Pardon! Les élus ne doivent pas écouter leurs électeurs? Depuis quand? Je pensais que nous étions en démocratie!?! Cela démontre clairement le mépris des conservateurs face à l'électorat et je demande aux partis formant la coalition de ne pas lâcher. Nous sommes avec vous!!!

Merci!

Clémence B-D
Barrhaven Ontario


Madame B,

Je vous remercie de nous exprimer votre appui à partir de votre coin de pays que nous aimons beaucoup : l’Ontario. Nous espérons un Canada heureux, fort et économiquement stable, lorsque le Québec sera un pays. De plus, la souveraineté du Québec nous donnera le pouvoir d’aider davantage le fait français chez vous.
Chère amie, merci pour votre témoignage.

Christian Ouellet
Député de Brome-Missisquoi